Soirée cinéma contre les GPII – Atalante Bayonne le 27 mai 2016 19H00 !

Ce soir là à l’Atalante, à l’appel du CADE, Bizi !, Attac Pays Basque, Comité local NDDL, Stop Mines EH et Vegan Pays Basque, sera projeté le documentaire « L’intérêt général et moi » réalisé par Sophie Metrich et Julien Milanesi. A travers les luttes contre l’A64, Notre dame des Landes, la LGV on suivra l’évolution du concept de l’intérêt général ou du moins de son utilisation plus ou moins justifiée. Parallèlement la perception des populations, de l’acceptation au refus et à la mobilisation s’affine et se construit. On retrouvera donc dans le film des interventions des responsables du CADE, de Bizi ! et d’Alternatiba.

La soirée commencera à 19h avec des repas préparés par Vegan Pays Basque, puis à 19h 30 concert par le groupe occitan présent dans la bande sonore du film. A 20h 30 film. Le stand d’info sera principalement occupé par Stop Mines EH et ce sont eux aussi qui feront la courte présentation avant le film.

On peut quelques jours avant, réserver et payer sa place par CB en téléphonant au cinéma : 05 59 55 76 63

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE JEUDI 2 JUIN 2016 – 18H30

 

Association loi 1901

Siège social : 791 chemin de l’Adour, 40220 TARNOS . Courriel : lesbarthestarnos@gmail.com

Téléphone : 06.77.13.84.94 Site Internet :http://collectifbarthestarnos.cestici.org

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

JEUDI 2 JUIN 2016 – 18H30

Chère adhérente, cher adhérent, chère voisine, cher voisin,

Nous venons par la présente vous inviter à l’assemblée générale ordinaire annuelle de notre association qui se tiendra le jeudi 2 Juin prochain à 18h30 à la maison de BAUDONNE.

L’ordre du jour sera :

  • Vote du rapport moral
  • Vote du rapport financier
  • Renouvellement du conseil d’administration
  • Rapport sur la LGV
  • Perspectives d’actions de l’association
  • Questions diverses et échanges.

Vous voudrez bien régler votre adhésion de 10 euros au plus tard le jour de l’assemblée générale. Vous êtes invité à vous munir de votre carte d’adhésion.

Si vous êtes dans l’impossibilité de vous déplacer, vous pouvez remplir le pouvoir ci-dessous, le remettre à un adhérent ou l’envoyer au siège de l’association.

Cordialement,

La Présidente,

                  Denise DICHARRY

———————————————————————————————————————–

Bon pour pouvoir

Je soussigné ……………………………………………………………..(Nom prénom) donne pouvoir à ……………………………………….. (Nom prénom, facultatif) pour me représenter lors de l’assemblée générale du 2 Juin 2016.

Signature :

 

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE 11 juin 2015

Collectif les Barthes Tarnos

Association loi 1901

Siège social : 791 chemin de l’Adour, 40220 TARNOS . Courriel : lesbarthestarnos@gmail.com

Téléphone : 06.77.13.84.94 Site Internet :http://collectifbarthestarnos.cestici.org

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

JEUDI 11 JUIN 2015 – 20H30

Chère adhérente, cher adhérent, chère voisine, cher voisin,

Nous venons par la présente vous inviter à l’assemblée générale ordinaire annuelle de notre association qui se tiendra le jeudi 11 Juin prochain à 20h30 à la communauté d’Emmaüs à Tarnos.

L’ordre du jour sera :

  • Vote du rapport moral

  • Vote du rapport financier

  • Renouvellement du conseil d’administration

  • Rapport sur la LGV

  • Perspectives d’actions de l’association

  • Questions diverses et échanges.

Vous voudrez bien régler votre adhésion de 10 euros au plus tard le jour de l’assemblée générale. Vous êtes invité à vous munir de votre carte d’adhésion.

Si vous êtes dans l’impossibilité de vous déplacer, vous pouvez remplir le pouvoir ci-dessous, le remettre à un adhérent ou l’envoyer au siège de l’association.

Cordialement,

La Présidente.

———————————————————————————————————————–

Bon pour pouvoir

Je soussigné ……………………………………………………………..(Nom prénom) donne pouvoir à ……………………………………….. (Nom prénom, facultatif) pour me représenter lors de l’assemblée générale du 11 Juin 2015.

Signature :

Communiqué de Presse des associations anti-lgv suite au résultat de l’enquête publique

LGV GPSO : obstination n’est pas raison

Nous, associations, coordinations et organisations de 6 départements d’Aquitaine et Midi-Pyrénées, dont une délégation sera symboliquement présente le jeudi 7 Mai 2015 à Bordeaux devant l’Hôtel de Région, déplorons que les promoteurs des LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Espagne s’obstinent à soutenir un projet dont on sait qu’il est contraire à l’intérêt général et qu’il contribuerait à accélérer le déclin du transport ferroviaire.

Les projets de LGV Bordeaux/Toulouse et Bordeaux/Dax sont de mauvais projets

Après les assises du ferroviaire, après les rapports Bianco et Auxiette, après le rapport Duron, puisle rapport de la Cour des Comptes, allant tous dans le même sens, à l’issue d’une enquête publique Lignes Nouvelles au cours de laquelle, malgré un fort lobbying des partisans du chantier, 93% des contributions se sont révélées défavorables au projet, les commissaires enquêteurs ont choisi la voie de la sagesse et confirmé à leur tour ce que nous disons depuis 10 ans, à savoir que les projets de LGV Bordeaux-Toulouse et Bordeaux-Dax sont néfastes pour la collectivité, pour les territoires et pour la pérennité des transports ferroviaires.

Ce n’est pas seulement le rapport des commissaires enquêteurs que l’on tente de broyer aujourd’hui, c’est la démocratie.

Pour tous ceux qui ont cru en la vertu des débats publics et qui croient encore que l’enquête publique est un acte important de démocratie participative, la manifestation des porteurs d’intérêts privés, réunis sous la bannière d’un Président de Région,pour exiger la poursuite d’un projet manifestement contraire à l’intérêt général, est un déni de démocratie.

Après Notre Dame des Landes et Sivens, un passage en force sur les LGV, contre l’avis du public et de la commission d’enquête,serait très mal perçu des citoyens.

Ceux qui, sous la pression des lobbies, signeraient une Déclaration d’Utilité Publique pour un tel projet, porteraient une lourde responsabilité devant le peuple et devant l’Histoire.

Les alternatives ne doivent plus être retardées.

Les associations, coordinations et organisations opposées au projet demandent que les solutions alternatives moins chères, moins destructrices des territoires et plus utiles aux usagers -amélioration et modernisation de l’existant sur Bordeaux / Dax, Morcenx / Mont-de-Marsan, Bordeaux / Toulouse et POLT (Paris / Orléans / Limoges / Toulouse)-soient mises en œuvre sans plus tarder, afin de répondre aux besoins en transports du quotidien.

La résistance se renforce et lamobilisations’amplifie.

Après les manifestations qui ont cumulé des dizaines de milliers de personnes sur les territoires menacés, de Toulouse à Bordeaux et de Bordeaux à Hendaye, après les pétitions regroupant des dizaines de milliers de signatures, l’enquête publique a connu à son tour une mobilisation sans précédent et s’est soldée par les avis défavorables des commissions d’enquête Lignes Nouvelles et Aménagements Ferroviaires au Nord de Toulouse (AFNT).

Dans ce contexte, les associations et organisations signataires rappellent leur détermination sans faille et totale à faire échec dans l’intérêt de tous à ce mauvais projet, jusqu’à son abandon définitif.

L’erreur est humaine, mais s’obstiner dans l’erreur est une faute… nous serons toujours là pour le rappeler.

Elections départementales, votez CONTRE la LGV !

Interpellés par le CADE et notre association, voir ici les réponses des candidats aux départementales du 22 et 29 mars.

Se sont clairement exprimés contre la LGV :

  • Front de Gauche : JM Lespade, A Belin (I Nogaro, D Lapierre)
  • EELV : Gérard Claverie et Marie Ange Delavenne
  • Union de la droite : V Deflandre Faure et M Lauvray

Par ailleurs, les candidats ci-dessous nous ont ignorés, nous conseillons de les ignorer :

  • PS : L Causse, I Dufau (J Baylet, M O’Byrne)*
  • FN : A Prat et C Sinke

Vous trouverez ci-après le détail des réponses du Front de Gauche, d’EELV et de l’Union de la droite et sur le site du CADE ici le recensement global sur tout le Pays-Basque et le sud des Landes.

FG : J M Lespade, A Belin (I Nogaro, D Lapierre)

Par courrier en date du 1 er mars, vous nous avez interpelé en tant que candidats aux élections
départementales des 22 et 29 mars prochains dans le canton du Seignanx afin de connaître nos positions sur le projet de LGV.

Les membres du Front de gauche et des partis politiques qui le composent sont particulièrement
attachés au développement du rail comme moyen de transport des passagers et des marchandises.
Les choix gouvernementaux de ces dernières années et les mesures européennes ne vont cependant pas dans le sens de ce développement. Les orientations prises sur le rail se résument toujours plus à la casse de ce secteur public et à une libéralisation à marche forcée au détriment des usagers et des salariés du rail. La dernière « réforme ferroviaire », discutée au Comité Central d’Entreprise de la SNCF le jour même où nous écrivons ce courrier, en est une triste illustration.
A l’heure où les questions environnementales devraient être prioritaires dans la définition des
politiques publiques, nous ne pouvons que constater que le routier est systématiquement renforcé au
détriment du développement du train. Certes, le rail ne pourra jamais être une alternative totale au
transport routier mais son développement est nécessaire et permettrait une diminution du nombre de
véhicules sur les routes. « L’autoroute ferroviaire », qui nous concerne tout particulièrement dans le
département des landes et dans le canton du Seignanx puisqu’un des deux terminaux de transbordement doit se trouver à Tarnos, n’apporte pas plus de réponse. Loin de renforcer le rail, elle constitue bien plus un nouveau service offert aux sociétés de transport de marchandises par camions au détriment des citoyens et de l’intérêt général.
Pour répondre précisément à vos questions, nous sommes tout à fait favorables à l’aménagement des voies ferroviaires existantes. Les cheminots ne cessent d’ailleurs d’alerter sur la dégradation des voies qui se poursuit alors même qu’une telle situation entraîne régulièrement des retards et a causé des accidents ferroviaires meurtriers dans un passé proche.

Notre position de principe en faveur du développement des voies existantes ne s’oppose toutefois pas à la construction de lignes nouvelles qui sont parfois une nécessité au regard des contraintes imposées par la géographie ou les nouvelles pratiques des usagers. Cependant, au vu de son tracé, le « GrandProjet Ferroviaire du Sud Ouest » (GPSO) ne profitera que bien faiblement aux habitants de nos territoires. Pour nous, la priorité devrait être donnée au développement des TER. Ce mode de transport est sans doute celui qui convient le mieux aux habitants de notre territoire car il constitue une alternative intéressante à la voiture notamment sur les trajets « domicile-travail ». Afin d’inciter de plus en plus de personnes à utiliser le train au lieu de la voiture, il est nécessaire d’assurer des dessertes plus régulières des gares locales et le projet de la LGV ne s’inscrit pas dans cette politique.
Enfin, le GPSO est un Partenariat Public-Privé et ce choix d’investir massivement de l’argent public
dans un projet qui servira finalement des intérêts privés est très contestable. Les collectivités locales et les départements notamment souffrent d’une austérité imposée par l’Etat et d’une réduction drastique des dotations. Pourtant il est demandé à ces mêmes collectivités d’assurer une partie du financement de la LGV ce qui n’est pas acceptable.

En conclusion, pour répondre clairement à vos deux questions, nous ne sommes pas favorables au
GPSO tel qu’il est conçu, dans la mesure où il ne semble pas opportun, qu’il ne s’inscrit pas dans une vision de service public mais qu’il repose pourtant sur un financement assuré en partie par les
collectivités. En conséquence, l’hypothèse du réaménagement des voies existantes, en prenant en
considération la qualité de vie des riverains, mérite d’être approfondie.

Si nous sommes élus, soyez assurés que nous resterons vigilants face à ce projet, aux côtés des
habitants du Seignanx et du Département.

 

EELV : Gérard Claverie et Marie Ange Delavenne
Non à la construction de la LGV.
Oui à l’aménagement des voies ferroviaires existantes

Union de la droite : V Deflandre Faure et M Lauvray
Un projet comme celui de la LGV mérite une attention et une concertation toutes particulières. Il en va
de notre responsabilité envers les générations futures d’accepter ou de refuser un tel équipement qui
dépasse nos frontières.
Tous les aspects doivent être étudiés et en particulier :
- Le coût
- L’utilité
- L’impact environnemental (paysager / animalier…)
- L’impact social (nuisances, déterioration de l’environnement, du patrimoine…)
- Le développement économique et son impact sur les emplois…
En l’état actuel de notre connaissance du dossier, notre avis est défavorable.

Invitation Assemblée Générale le 20 mai 2014 à 20H30 à Emmaüs Tarnos

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

MARDI 20 MAI 2014 – 20H30

Chère adhérente, cher adhérent, chère voisine, cher voisin,

Nous venons par la présente vous inviter à l’assemblée générale ordinaire annuelle de notre association qui se tiendra le mardi 20 Mai prochain à 20h30 à la communauté d’Emmaüs à Tarnos.

L’ordre du jour sera :

  • Vote du rapport moral

  • Vote du rapport financier

  • Renouvellement du conseil d’administration

  • Rapport sur la LGV

  • Information sur le projet de terminal d’autoroute ferroviaire à Tarnos

  • Information sur la future enquête publique de la piste cyclable sur le bord de l’Adour 

  • Point sur le dossier des gens du voyage

  • Perspectives d’actions de l’association

  • Questions diverses et échange.

Vous voudrez bien régler votre adhésion de 10 euros au plus tard le jour de l’assemblée générale. Vous êtes invité à vous munir de votre carte d’adhésion.

 Si vous êtes dans l’impossibilité de vous déplacer, vous pouvez remplir le pouvoir ci-dessous, le remettre à un adhérent ou l’envoyer au siège de l’association.

 Cordialement,

La Présidente, Denise DICHARRY

Pouvoir Assemblée Générale Collectif les barthes Tarnos 20 mai 2014
 

Autoroute ferroviaire – Enquête publique et Réunion publique jeudi 15 mai 20H

  Le 15 Mai à 20h à la salle Maurice Thorez de Tarnos, l’association locale organise une réunion publique contre l’autoroute ferroviaire. Le CADE y interviendra. Vous êtes invités à y participer nombreux.

Nous vous invitons aussi à participer nombreux à l’enquête publique qui a commencé le 5 mai et    se terminera le 5 juin en mairie de Tarnos et de Bayonne et aussi à Labenne, Bénesse etc…

Cliquez ici pour connaître l’argumentaire du Cade contre ce projet

 

Meilleurs voeux 2014 !

Bonjour,

Le collectif « Les barthes Tarnos » vous présente ses meilleurs voeux pour l’année 2014 !

Si vous êtes sensible à la défense de l’environnement de votre quartier, n’hésitez pas à nous rejoindre, l’année 2014 sera principalement consacrée à la lutte contre la LGV. En effet, contrairement à ce que pouvait laisser entendre la gouvernement l’été dernier, la folie gagne à nouveaux nos décideurs qui comptent lancer en 2014 l’enquête d’utilité publique sur la LGV Bordeaux – Toulouse, puis Bordeaux – Dax, prélude à la mise en place ultérieure d’une nouvelle ligne Dax – Espagne

Aire de Grand Passage des gens du voyage à Bayonne Nord en zone naturelle inondable : Enquête Publique jusqu’au 17 janvier

Veuillez trouver ici un modèle de lettre type dont vous pouvez vous inspirer pour contribuer à l’enquête publique. La participation du plus grand nombre est importante.

Aire_Grand_Passage__Enquête_Publique_Lettre_Type

Nous pouvons transmettre vos contributions au commissaire enquêteur; dans ce cas, merci de nous les transmettre avant le 14 janvier, et le 16 janvier au plus tard dans tous les cas.

Aire de grand passage des gens du voyage – Réunion publique 18 décembre 2012

Aire de Grand Passage – Présentation diaporama reunion publique 18 décembre 2012